Le projet

Le carnet EAU&3E a pour but de faciliter la coordination des équipes travaillant ensemble sur le projet ANR Villes Durables du même nom.

Pour la première fois en Europe, depuis une vingtaine d’années, la consommation d’eau potable stagne ou même baisse dans certaines grandes villes – Paris, Berlin, Madrid, Milan, Barcelone… Or, ce qui pourrait apparaître comme allant dans le sens du développement durable n’y va pas forcément : pour les services de distribution d’eau ou d’assainissement – industries où les coûts sont largement fixes –  une baisse même faible de la consommation signifie une baisse de recettes. Cette évolution intervient au moment précis où la facture d’eau est dans le collimateur d’une opinion publique mobilisée contre les augmentations et plus méfiante vis-à-vis du « modèle français » de délégation.

Dans ce contexte et face à la montée d’incertitudes nouvelles (évolution incertaine des consommations, retour en vogue des solutions individuelles d’approvisionnement en eau, changement climatique…) comment assurer la durabilité des services d’eau et d’assainissement ? Une modification de la tarification suffirait-elle à résoudre ces problèmes ? avec quelles conséquences sur les usagers, notamment les plus démunis ?

C’est à ces questions que les partenaires du projet Eau&3E cherchent à répondre, en proposant une démarche intégrée et globale de prospective de la durabilité des services d’eau. Il s’agit pour eux de développer une approche prévisionnelle de la demande en eau (et donc de comprendre ce qui la fait baisser aujourd’hui), mais aussi d’analyser et confronter le potentiel de durabilité des politiques de l’eau selon les trois grands critères du développement durable, que nous appelons les 3 E : Économie, Environnement et Éthique.

Le projet de recherche Eau&3E se situe dans le volet « infrastructures, réseaux et constructions » de l’appel à projets Villes Durables de l’ANR. Il associe 5 partenaires scientifiques et 2 entreprises, localisés à Paris, Strasbourg, Bordeaux et Montpellier. Débuté en 2009, le projet devrait courir sur une période de quatre années et apporter une réponse plus précise à la question que se posent de plus en plus les autorités distributrices et leurs opérateurs : nos services d’eau sont-ils durables ?

Pour plus de détails sur le projet EAU&3E, vous pouvez télécharger une présentation en 3 pages – FICHIER PDF

Présentation du projet et du dernier état d’avancement à retrouver sur cette page.

For more details on the EAU&3E project, a one-page presentation in English is available – PDF FILE