Le service public d’eau potable à Paris est-il durable ? Analyser et concevoir les politiques de service d’eau passées, présentes et futures

C’est désormais à Julien Souriau, doctorant CIRED – AgroParisTech – Eau de Paris, de soutenir la thèse qu’il a conduite dans le cadre du projet EAU&3E. Intitulée Le service public d’eau potable à Paris est-il durable ? Analyser et concevoir les politiques de service d’eau passées, présentes et futures, cette thèse en sociologie politique sera défendue le mardi 4 novembre 2014, à 14h30, dans les locaux de l’ENGREF (19, avenue du Maine – 75015 Paris – Amphi 7).

Le jury de la thèse sera constitué de :

  • Bernard BARRAQUE, directeur de recherche émérite au CNRS-CIRED (Directeur de thèse
  • Rémi BARBIER, professeur de sociologie, directeur de l’UMR GESTE, ENGEES (rapporteur)
  • Gabriel DUPUY, professeur en urbanisme à l’Université Paris 1 (Président du jury)
  • Géraldine PFLIEGER, professeur en politiques urbaines à l’Université de Genève (rapporteur)
  • Mathieu SOUQUIERE, Directeur des Relations Extérieures et du Développement, Eau de Paris (examinateur)
  • Sébastien TREYER, Directeur des programmes à l’IDDRI (examinateur)
  • Jacques THEYS, ancien responsable de la prospective au MEEDDTM (invité).

La soutenance est publique ; nous vous invitons toutefois à vous manifester auprès du doctorant, afin de vérifier auprès de lui que des places sont encore disponibles dans la salle.

Résumé

Le service public d’eau de Paris est indéniablement développé… mais est-il durable ? Comment évaluer et améliorer cette durabilité ? C’est à cette question que cette thèse propose d’apporter une réponse scientifique.

La première partie de cette thèse présente le cadre méthodologique et théorique mobilisé pour étudier ce qui ‘gouverne’ le développement et la durabilité de l’action collective de service d’eau. Ce cadre d’analyse général est ensuite appliqué à trois cas d’études complémentaires : le passé, le présent, et le futur.

Premièrement, pour comprendre la durabilité du développement passé, afin d’expliquer comment un service public d’eau a pu historiquement être développé et perdurer à Paris jusqu’à ce jour. Nous étudions les dynamiques à la fois écologiques, techniques, économiques, institutionnelles et politiques de ce développement, afin d’en identifier les principaux moteurs et les limites.

Deuxièmement, pour évaluer la durabilité du développement présent, afin d’évaluer dans quelle mesure les politiques contemporaines (ex : politiques de RSE) changent quelque chose aux configurations, dynamiques et trajectoires héritées du passé. De plus, nous étudions les causes des différentes résistances observées lors de la mise en œuvre des politiques de développement durable, alors même qu’un fort consensus semble exister en faveur de ce projet.

Troisièmement, pour prévoir la durabilité du développement futur, afin d’analyser les conséquences probables des principaux projets recommandés face à la crise actuelle. Au delà des grands projets officiels, nous avons formulé plusieurs scénarios prospectifs qui permettent de discuter des cheminements encore possibles et de leurs conséquences respectives, notamment face à la baisse continue de la demande d’eau qui est observée depuis 1990.

Ainsi, l’objectif de cette thèse est d’améliorer la compréhension théorique de ce qu’est la « durabilité », mais aussi de proposer des outils concrets pour évaluer et pour mettre en pratique les politiques de service public d’eau à venir.

 Mots clefs

service public, développement durable, durabilité, résilience, RSE, indicateurs, politique publique, actants, temps long, stratégie, Paris, Madrid, Grand Paris, gestion par la demande.


Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. 29 octobre 2014

    […] C’est désormais à Julien Souriau, doctorant CIRED – AgroParisTech – Eau de Paris, de soutenir la thèse qu’il a conduite dans le cadre du projet EAU&3E. Intitulée Le service public d’eau potable à Paris est-il durable ?  […]

  2. 29 octobre 2014

    […] C'est désormais à Julien Souriau, doctorant CIRED – AgroParisTech – Eau de Paris, de soutenir la thèse qu'il a conduite dans…  […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *