La gestion en bien commun en France : pourquoi fonctionne-t-elle si mal ? Journée autour des travaux de Bernard Barraqué

Vendredi 7 mars 2014 aura lieu dans les locaux de l’ENGREF (19 avenue du Maine – Paris15) une après-midi consacrée aux travaux de Bernard Barraqué sur la gestion en bien commun, c’est-à-dire la forme institutionnelle dans laquelle « une communauté s’organise pour gérer collectivement une ressource commune – afin d’en garantir à la fois la pérennité et l’accès à tous ».
Les détails du programme peuvent être téléchargés ICI.
L’après-midi est ouverte à tous, mais l’inscription est obligatoire.


Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. pat dit :

    Aujourd’hui l’eau est le 3em secteur le plus corrompu après l’armement et le BTP ! Alors que c’est une ressource vitale pour l’humanité. Que font nos gouvernants pour moraliser tout cela, où trempent-ils aussi dans cette corruption, ceci expliquerai cela ?
    Alors que l’on voit bien que la ressource eau va finir par se raréfier.
    pour info 60 millions de consommateurs teste des douchettes à économie d’eau et préconise la pose de matériel d’économie d’eau sur les robinets et WC.
    L’étude montre qu’une famille de 4 personnes peut réduire de 30% sa facture d’eau (de 150 m3 /an à 100 m3) soit 50 m3 d’économie d’eau par an, tout en gardant le même confort.
    Il est indiqué que ces matériels d’économie d’eau permettent au final une économie entre 217 et 267 € /an ce qui représente 45% de la facture d’eau (30% d’économie pour l’eau et 15% supplémentaire sur l’énergie).
    plus d’infos sur http://www.activeau.fr/test_60_millions_de_consommateurs.htm

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *