Service public et gestion communautaire de l’accès à l’eau : des pistes pour un dialogue Nord-Sud renouvelé

Une source gérée de façon communautaire en Ariège. Crédits : Laure Isnard

Les difficultés rencontrées par les services d’eau pour financer l’expansion ou le renouvellement des infrastructures en réseau nous conduisent, dans le cadre du projet EAU&3E et à la suite de certains chercheurs, à envisager une remise en question du tout-réseau. Concrètement, il existe déjà de nombreuses expériences de recours à des ressources alternatives pour l’approvisionnement en eau. Mais comment les envisager collectivement ? Faut-il encourager le développement de systèmes communautaires d’accès à l’eau ? Est-il réaliste d’en encourager le développement en milieu péri-urbain ?

Voilà quelques unes des questions abordées dans le livrable 5.3, téléchargeable ICI. Elles permettent aussi de s’interroger sur la situation des villes des pays en développement : la gestion par le service public des techniques autonomes pourrait-elle être une des clés à la concrétisation d’un accès à l’eau universel, lorsque le développement d’un service en réseau a montré ses limites ?


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search