Service public et gestion communautaire de l’accès à l’eau : des pistes pour un dialogue Nord-Sud renouvelé

Une source gérée de façon communautaire en Ariège. Crédits : Laure Isnard

Les difficultés rencontrées par les services d’eau pour financer l’expansion ou le renouvellement des infrastructures en réseau nous conduisent, dans le cadre du projet EAU&3E et à la suite de certains chercheurs, à envisager une remise en question du tout-réseau. Concrètement, il existe déjà de nombreuses expériences de recours à des ressources alternatives pour l’approvisionnement en eau. Mais comment les envisager collectivement ? Faut-il encourager le développement de systèmes communautaires d’accès à l’eau ? Est-il réaliste d’en encourager le développement en milieu péri-urbain ?

Voilà quelques unes des questions abordées dans le livrable 5.3, téléchargeable ICI. Elles permettent aussi de s’interroger sur la situation des villes des pays en développement : la gestion par le service public des techniques autonomes pourrait-elle être une des clés à la concrétisation d’un accès à l’eau universel, lorsque le développement d’un service en réseau a montré ses limites ?


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *