Besoins financiers pour le renouvellement des infrastructures des services d’eau et d’assainissement sur le territoire de l’AERMC – Mémoire de C. Bleuze

A la suite du mémoire de Guillaume Mattersdorf présenté ci-dessous, voici celui de Camille Bleuze, également étudiante du Master EDDEE (Économie du Développement Durable, de l’Environnement et de l’Énergie) ayant soutenu récemment.

Suite au stage de fin d’études qu’elle a effectué au sein de l’Agence de l’Eau Rhône Méditerranée et Corse (AERMC) sous la responsabilité d’Olivier Gorin (expert économiste de l’AERMC), Camille Bleuze a produit un travail rigoureux d’évaluation de la valeur patrimoniale des infrastructures des services d’eau et d’assainissement sur l’ensemble du bassin, mais aussi des besoins en renouvellement, et propose une appréciation relative de la durabilité économique de ces services.

Camille Bleuze parvient à la conclusion suivante : à l’image des résultats obtenus au niveau national par les études réalisées en 2004 et 2007 par Ernst&Young (cf. Bibliographie du mémoire) et à partir desquelles ce mémoire est construit, l’analyse du recouvrement des coûts des services publics d’eau et d’assainissement sur les bassins RM&C montre un manque probable de disponibilités financières de ces services pour assurer le renouvellement du patrimoine existant. Il semblerait que la situation se soit dégradée entre 2001 et 2004, mais elle n’a apparemment pas vraiment évolué entre 2004 et 2008.

Si la méthodologie utilisée ici présente un certain nombre de limites (analyse statique, traitement similaire pour les services d’eau et d’assainissement, manque de précision des données à disposition…), le mémoire présente l’immense avantage de donner les ordres de grandeur des besoins de renouvellement, et de montrer l’effort qu’il faudrait fournir le plus vite possible pour assurer la durabilité des services publics d’eau et d’assainissement tels que nous les connaissons aujourd’hui.

Le mémoire de Camille Bleuze est téléchargeable ici.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.